Paketo – Cloud Native Buildpack, conteneuriser facilement.

Les apports de Paketo et ses Buildpacks

Les gains apportés par Paketo et ses buildpack concernent plusieurs points.

  • Mise en oeuvre automatique des best practices de construction d’image
    • Construction via multi-stage build
    • Optimisation de l’ordre et du nombre de layers de l’image finale
    • Mise à contribution du cache pour une construction rapide lors des invocations suivantes
  • Optimisations relatives à la technologie de votre application
    • Utilisation d’un JDK pour le build, JRE pour le run
    • Tunning de l’allocation mémoire pour la JVM de votre application (Calcul dynamique du Xms/Xmx au lancement via Memory calculator, kill automatique de JVM en cas de OutOfMemory…
    • Gestion du cache pour les node_modules sur projet nodejs

Je parlais également du fait que votre image de base puisse être obsolète entre le moment où vous la choisissez et le moment ou votre application est mise en production. Par l’optimisation des layers de l’image finale, Paketo est en capacité de mettre à jour la couche de l’image de base sans avoir à reconstruire votre application.

Assemblage des différents composants du buildpack
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.